Quelles couleurs choisir pour son application mobile ?

Quelles couleurs choisir pour son application mobile ?

Dans une application mobile, les couleurs ont un pouvoir immense. Elles ne sont pas juste là “pour faire beau” : elles aident les utilisateurs à comprendre l’application, à interpréter son contenu, et à interagir avec elle. Le problème, c’est qu’il existe des milliers de combinaisons de couleurs : voici quelques conseils qui vous aideront à trouver une palette efficace pour votre application.

Le point sur les contraintes

Durant la création d’une application pour une marque, ses couleurs historiques et sa charte graphique servent de guide : il ne reste plus qu’à déterminer les proportions de couleurs et à jouer sur les contrastes pour créer une harmonie. Il existe d’autres types de contraintes, liées aux “usages” des couleurs : le rouge est par exemple associé aux messages d’alerte, et le bleu à l’eau et au froid. S’écarter de ces usages est risqué, car cela introduit de la confusion.

Le nombre et le rôle des couleurs

La règle, c’est la sobriété. Il est recommandé d’utiliser sept couleurs au maximum. Souvent, trois couleurs suffisent largement. Dans ce cas, on peut appliquer la règle du 60-30-10, qui consiste à définir une couleur dominante utilisée à 60 %, une couleur secondaire, et une couleur “accent“. Chaque couleur doit avoir une fonction précise : elle peut être utilisée pour le texte, en fond, pour les alertes, les boutons ou les éléments importants.

comment choisir les couleurs application

Les types de combinaisons

Lors de la conception d’application, la combinaison de couleurs retenue doit être harmonieuse. Pour s’aider, on peut utiliser la roue chromatique, qui permet de créer plusieurs types d’associations. Le camaïeu, composé de plusieurs teintes de la même couleur, est la combinaison la plus simple et apaisante, surtout quand on opte pour du bleu ou du vert.

Les couleurs complémentaires, situées l’une en face de l’autre sur la roue, offrent quant à elles un contraste fort, qui attire l’attention. La triade est une autre solution intéressante : elle consiste à choisir trois couleurs équidistantes sur la roue des couleurs. On peut aussi choisir des couleurs proches, voisines sur la roue des couleurs.

Le contraste : aussi important que le choix des couleurs

Un contraste faible est souvent plus harmonieux et plus beau qu’un contraste élevé. Le problème, c’est qu’il nuit à la lisibilité. Un contraste fort est souvent nécessaire dans les applications mobiles, notamment parce qu’on utilise souvent les smartphones à l’extérieur, dans des conditions qui rendent les écrans difficilement lisibles. Le contraste aide aussi à rendre l’application accessible aux daltoniens et aux malvoyants, qui ne distinguent pas bien les différences de couleurs. Optez pour un contraste moyen pour le texte, et un contraste fort pour les éléments les plus importants.

Laisser un commentaire