Logiciels malveillants : comment reconnaître une fausse application mobile dans le Google Play Store et l’App Store ?

Logiciels malveillants : comment reconnaître une fausse application mobile dans le Google Play Store et l’App Store ?

Nos smartphones sont de véritables mines de données personnelles et sensibles. Pour y accéder, les pirates et entreprises mal intentionnées adoptent plusieurs types de tactiques, au premier rang desquelles figurent les fausses applications. Voici quelques conseils qui vous permettront de ne pas vous faire avoir par ces applications caméléons, souvent très dangereuses.

La prudence avant tout

Le phénomène des fausses applications fait rage sur l’App Store et le Play Store. Le principe ? Des pirates copient une application connue, comme WhatsApp ou Facebook, et y cachent un logiciel malveillant. Pour éviter de tomber dans le piège, il faut toujours être sceptique et comparer les applications qui portent le même nom. Le nombre de téléchargements, disponible via la boutique d’applis de Google, est un bon point de départ. Si une application a été installée par 1000 utilisateurs et qu’une autre a été téléchargée plus d’un million de fois, il n’y a pas de doute : la seconde est la bonne.

Reconnaître application malveillante

Lisez les avis des internautes

Pour choisir une application mobile, les mobinautes ont le réflexe de consulter les notes que lui donnent les utilisateurs. Toutefois, cela ne suffit pas, car les faux avis sont une pratique courante chez les développeurs malhonnêtes. Il est donc essentiel de lire les commentaires rédigés par les utilisateurs. S’ils sont unanimement positifs et extrêmement concis, il y a des chances que ce soient des « fake ».

Étudiez la page de l’application sur le store

Examinez la description de l’application. La présence de fautes d’orthographe devrait vous alerter. Une description très courte doit aussi vous mettre la puce à l’oreille. Les images peuvent également vous fournir de précieux indices. Quand elles n’utilisent pas les visuels de l’application qu’elles copient, les pages des fausses applications contiennent des captures d’écran de mauvaise qualité, souvent trop pixellisées.

Menez votre enquête sur le web

Vérifiez toujours le nom du développeur de l’application. Si vous ne le reconnaissez pas, faites des recherches sur internet. Les développeurs qualifiés disposent d’un site web rédigé et présenté de façon professionnelle, protégé par un certificat SSL. Ils peuvent également disposer d’une page Wikipédia ou être au moins mentionnés sur les sites spécialisés.

Laisser un commentaire