Comment monétiser une application mobile gratuite ?

Comment monétiser une application mobile gratuite ?

Gagner de l’argent avec une application gratuite n’est pas contradictoire, bien au contraire : cette stratégie fonctionne réellement, comme le montrent les chiffres d’affaires faramineux générés par les jeux gratuits Angry Birds et Candy Crush. Pour monétiser votre application, vous pouvez combiner différentes techniques, que nous vous présentons ci-dessous.

Adopter le modèle « freemium »

Le modèle freemium est un compromis entre application gratuite et payante. Ce modèle permet aux utilisateurs de télécharger une application gratuitement et de profiter de ses fonctionnalités de base. Les utilisateurs peuvent ensuite débloquer des fonctionnalités supplémentaires en payant. Il peut s’agir d’un mode sans connexion pour une application de streaming, ou d’une visibilité supplémentaire dans une application de rencontre. Vous pouvez aussi proposer une version complète et gratuite de votre application où vous insérez des publicités, et une version payante sans pub.

monétiser application mobile

Faire de la publicité sur son application

La publicité, justement, peut être une excellence source de revenus, à condition qu’elle ne soit pas trop envahissante ou intrusive. Il existe plusieurs supports, plus ou moins efficaces : les bannières sont assez discrètes mais génèrent moins de revenus que les publicités interstitielles et les vidéos. Pour diffuser des publicités sur une application mobile, il est préférable de travailler avec une régie publicitaire, comme AdMob ou Conversant.

Deux autres modèles existent : celui de l’affiliation, qui consiste à faire de la publicité pour d’autres applications mobiles Android ou iOS en échange d’une commission, et celui du partenariat. Dans ce cas, la société partenaire peut par exemple financer le développement d’une application en échange de publicité gratuite.

Offrir des achats in-app

C’est une des stratégies les plus efficaces, qui a fait la fortune de nombreuses applications de jeux : les achats in-app représenteraient aujourd’hui près de la moitié des revenus générés par les applications mobiles.

Le principe ? Proposer aux utilisateurs d’acheter des crédits de jeu, des accessoires ou des « vies ». Cette méthode peut tout à fait être transposée à d’autres types d’applications ; une application de photographie peut par exemple proposer des filtres ou des effets supplémentaires. Pour que les achats in-app fonctionnent, il faut bien entendu que votre application soit de qualité, et que les achats soient intégrés à des moments clés du parcours utilisateur.

Laisser un commentaire