Swift : un langage de programmation de plus en plus apprécié pour le développement d’applications mobiles sur iOS

Swift : un langage de programmation de plus en plus apprécié pour le développement d’applications mobiles sur iOS

Lancé en 2014 par Apple, Swift est un langage de programmation multi-paradigmes employé dans le développement d’applications mobiles sur iOS et Mac OS. Le langage créé par et pour Apple séduit de plus en plus les développeurs qui apprécient sa simplicité.

Un langage multi-paradigmes

Si Swift est de plus en plus apprécié par les développeurs d’applications mobiles sur iOS, c’est tout d’abord car il est multi-paradigmes. Le langage offre le choix entre la programmation structurée ou impérative, l’orientée objet et le développement fonctionnel. Swift permet donc aux programmeurs d’opter pour la méthode de programmation qui leur convient.

Un langage simple et clair

Avec Swift, Apple simplifie le développement des applications mobiles pour iPhone. La syntaxe adoptée se rapproche de la programmation web, tout en étant extrêmement simplifiée. Certaines actions comme la gestion de la mémoire sont automatisées. Le code prend alors en charge instinctivement certaines procédures d’initialisation et de vérification. Dans les langages antérieurs, le développeur devait créer ces fonctions.

Mais l’innovation la plus intéressante est certainement la visualisation instantanée. Avec Swift, il est possible de voir la transcription visuelle de certaines séquences de code. Le résultat s’affiche en temps réel dans une fenêtre juxtaposée à l’espace de programmation. Pour ce faire, il suffit d’activer le mode « Playgrounds ».

swift

Une programmation plus rapide avec moins d’erreurs de code

Avec la simplification de la programmation, Swift permet aux développeurs de concevoir les applications mobiles plus rapidement. La vitesse est aussi permise par une compilation optimisée via le compilateur LLVM. Les fonctions automatisées limitent les erreurs et le code produit est plus propre, sans perte de performance.

De plus, Swift freine l’accès aux pointeurs mémoires ce qui évite les failles de sécurité. Avec l’inférence de types, les types associés aux expressions utilisées sont déduits lors de la compilation. Swift renforce également la sécurité avec notamment les points d’arrêts conditionnés utilisés par défaut, l’initialisation obligatoire des variables, la limite des zones mémoire et donc la réduction du risque d’excéder la mémoire tampon.

Swift offre donc de nombreux avantages pour les développeurs d’applications mobiles qui semblent de plus en plus l’apprécier. Début 2015, Stack Overflow a confirmé ce sentiment, révélant que Swift serait le langage le plus apprécié par ses utilisateurs. Pourra-t-il pour autant se muer en remplaçant du vieillissant Objective-C ?

Laisser un commentaire