Réaliser des tests utilisateurs de son application mobile avant sa mise en ligne, une bonne idée ?

Réaliser des tests utilisateurs de son application mobile avant sa mise en ligne, une bonne idée ?

Avant qu’une application fasse ses premiers pas sur Google Play ou sur l’App Store, il faut éliminer un maximum de bugs et de blocages. Pour les déceler, il est recommandé de tester l’application dans des conditions réelles en la mettant dans les mains de « vrais » utilisateurs. C’est là qu’entrent en jeu les tests utilisateurs, indispensables pour optimiser l’expérience utilisateur.

Les tests utilisateurs : pour quoi faire ?

Les tests utilisateurs sont très communs dans le domaine du web et de l’informatique. Ils servent à analyser le comportement des usagers afin de vérifier que le site ou l’application répondent bien à leurs attentes. En demandant aux participants d’effectuer certaines tâches et de rechercher des informations, on peut identifier les éventuels blocages et inconforts : un menu mal positionné, un bouton trop petit, ou encore une navigation trop complexe.

Objectifs et données des tests utilisateurs

Pour que le processus de test soit fructueux, il est nécessaire de définir des objectifs simples. L’idéal est de les classer en plusieurs catégories : design, ergonomie, et navigation par exemple. À partir de ces objectifs, on peut déterminer les tâches à accomplir et le type de données à récolter pour pouvoir tirer des conclusions pertinentes. Quand on mesure le temps nécessaire à la réalisation d’une tâche ou que l’on évalue le taux de satisfaction d’un utilisateur, ces données sont quantitatives. On les complète souvent de données qualitatives, que l’on obtient lors d’entretiens et de débriefings avec les participants.

test utilisateurs application mobile

Quels utilisateurs choisir ?

Pour réaliser des tests utilisateurs, on ne choisit pas les premiers mobinautes venus : il est impératif de travailler avec un panel représentatif des futurs utilisateurs de l’application. Les bêta-testeurs doivent donc être sélectionnés avec soin, en prenant en compte leur âge, leur sexe, leur catégorie socio-professionnelle, ainsi que d’autres critères spécifiques à l’application. Multiplier les types de smartphones et les OS lors du test est indispensable pour s’assurer que l’application fonctionne sur tous les appareils. Il est par ailleurs essentiel que les testeurs connaissent bien leur mobile. S’ils viennent d’acheter un nouveau smartphone, les résultats seront faussés : on ne pourra pas faire la différence entre les problèmes liés à leur méconnaissance du système d’exploitation et les soucis liés à l’application.

Laisser un commentaire