Quel format publicitaire implémenter au sein de son application mobile ?

Quel format publicitaire implémenter au sein de son application mobile ?

Parmi les différents moyens de rentabiliser une application mobile, la publicité sur mobile est actuellement le levier le plus répandu. Celle-ci offre en effet l’avantage de pouvoir proposer son application gratuitement. Plusieurs formats publicitaires coexistent : pour avoir un impact maximal sans entraver l’expérience utilisateur, il est impératif de les choisir judicieusement.

La publicité native

La publicité native est un vrai caméléon. Elle se fond dans le contenu de l’application, en étant par exemple intégrée à son flux éditorial : pour l’utilisateur, la publicité est un contenu comme un autre dans le flux d’informations. Facebook et Twitter ont déjà choisi ce format, qui a pour avantage de ne pas altérer l’expérience utilisateur, et d’être deux fois plus visualisé et cliqué que les bannières. L’inconvénient ? La publicité native n’est pas facile à mettre en œuvre, car elle doit être adaptée au format de chaque application et peut être ainsi réfléchie dès la conception de l’application mobile.

La bannière

La bannière prend la forme d’un bandeau, placé en haut ou en bas de l’écran, qui peut être statique ou animé, et est généralement doté d’un bouton « appel à l’action ». La bannière possède l’avantage de s’adapter facilement à tous les écrans et s’avère généralement facile à implémenter au sein d’une application mobile. En revanche, ce format publicitaire attire de moins en moins le regard des utilisateurs, qui les évitent instinctivement. Pour pallier à ce problème, des bannières dynamiques, plus percutantes, sont apparues.

Choisir format publicitaire application mobile

L’interstitiel

L’interstitiel est de loin le format publicitaire le plus intrusif de tous. Il recouvre en effet la totalité de l’écran, et nécessite une action de l’utilisateur pour disparaitre, à savoir généralement un clic ou un balayage de l’écran. Il est positionné à un moment-clé du parcours utilisateur, à l’ouverture, par exemple, ou au passage d’une page à l’autre. Même s’il n’est pas toujours apprécié des mobinautes, l’interstitiel permet un taux d’exposition et de mémorisation élevé, avec un taux de clic relativement important.

Les vidéos

Bien plus efficaces que les bannières classiques, les annonces vidéo sont en forte croissance. Généralement d’une durée de 15 à 30 secondes, elles s’achèvent souvent sur un bouton qui appelle à l’action. Les annonces vidéos se lancent automatiquement, grâce à l’autoplay, avec le son coupé, pour ne pas déranger les utilisateurs. Ce format pose toutefois des contraintes techniques de taille, et nécessite que l’utilisateur dispose d’une connexion performante en wifi, 3G ou 4G.

Laisser un commentaire