Les applications mobiles, une arme de fidélisation pour les commerces de proximité

Les applications mobiles, une arme de fidélisation pour les commerces de proximité

Les smartphones sont loin d’être de simples gadgets : ce sont des outils puissants, qui sont devenus une des principales armes de fidélisation pour les marques et les boutiques en ligne. Les commerces de proximité peuvent eux aussi tirer leur épingle du jeu en misant sur le mobile.

Un état des lieux du m-commerce en France en 2017

Pour savoir quelles sont les grandes tendances du m-commerce français, il faut se tourner vers la seconde édition de l’Observatoire du commerce mobile, publiée en juillet dernier par la Mobile Marketing Association France. On y apprend ainsi que le commerce mobile est en constante progression : un quart des transactions digitales se passent sur mobile, soit une progression de 7 % depuis 2015. En trois ans, le nombre de transactions mobiles a triplé, et la France compte aujourd’hui 17,5 millions d’acheteurs mobiles.

Le m-commerce ne se résume toutefois pas aux achats sur internet et les applications : il comprend également les interactions sur le point de vente, qui sont de plus en plus nombreuses. Ainsi, 70 % des Français se servent de leurs mobiles en magasin, pour comparer les prix et consulter les avis des utilisateurs.

application et m-commerce

Le rôle essentiel des applications mobiles pour fidéliser les clients

Avec l’essor du mobile et d’internet, les commerces de proximité doivent, comme les grandes marques, faire des applications mobiles un élément incontournable de leur stratégie de communication et de fidélisation. Avoir une présence en ligne est indispensable : sur les réseaux sociaux et le web, mais aussi via une application qui permettra de créer une relation plus forte avec les clients. L’application répond en effet à un besoin de personnalisation, auquel les nouvelles technologies nous ont habitué : elle permet de tisser un lien avec les clients avant, pendant et après l’achat.

Les multiples avantages des applications

Avec une application mobile, un commerçant de proximité peut proposer à ses clients de faire des achats en ligne, mais ce n’est pas obligatoire : les applis de e-commerce ont de multiples intérêts. On peut, par exemple, s’en servir pour proposer de nouveaux services à haute valeur ajoutée, comme la prise de rendez-vous, une carte de fidélité dématérialisée, des promotions sur-mesure ou encore les retours achats. A ce titre Walmart a développé un nouveau service intitulé « Mobile Express Returns » accessible via l’application de la marque et qui sera opérationnel dès novembre 2017 pour les client US. Concrètement, les clients ayant acheté des produits sur le site de l’enseigne pourront gérer leurs retours en quelques clics. Après avoir suivi les étapes nécessaires à la prise en charge, l’application génère un code barre permettant de retourner la marchandise dans un espace dédié dans plus de 4700 points de vente. Grâce à cela, Walmart souhaite rendre les retours «  rapides, simples et même peut être un peu agréables ».

 

Laisser un commentaire