Le recettage, étape indispensable à la réussite d’une application mobile

Le recettage, étape indispensable à la réussite d’une application mobile

Étape de finalisation d’un projet d’application mobile, le recettage n’en reste pas moins l’une des plus importantes. Ayant pour vocation de déceler tous les dysfonctionnements et bugs possibles dans une application, le recettage doit permettre de s’assurer que son lancement puisse s’effectuer dans des conditions optimales. Ainsi, les avis et retours utilisateurs d’une application dépendront bien souvent de la qualité du recettage ayant été mené.

La répétition générale avant le lancement

Le recettage est une étape durant laquelle il est essentiel d’être pleinement impliqué. Cette phase va permettre de s’assurer que l’application mobile corresponde parfaitement au projet initialement prévu. Le recettage s’apparente ainsi à une répétition générale après la conception de l’application mobile, en la présence de tous les acteurs du projet. Si un quelconque problème, bug, dysfonctionnement ou élément non conforme est encore présent dans l’application, le recettage permet de pouvoir déceler celui-ci et y remédier rapidement avant son lancement.

Recettage application mobile

Les éléments indispensables pour un recettage efficace

Un bon recettage doit être soigneusement planifié. Commencez par réunir tous les documents de référence, qui vous permettront d’évaluer le niveau de conformité entre ce qui avait été défini en amont et la réalité. Il peut s’agir des maquettes, des spécifications fonctionnelles ou encore du cahier des charges ayant été élaboré.

Ensuite, établissez un cahier de recettes, dans lequel vous intégrerez tous les tests à mettre en œuvre. Divers outils permettent d’établir des cahiers de recettes, mais on peut aussi tout simplement utiliser un simple tableur. L’essentiel étant de ne rien oublier !

La mise en œuvre des tests

Avec la phase de tests, on entre dans le vif du sujet. L’application doit être testée en long et en large : vérifiez sa compatibilité avec tous les systèmes d’exploitation et observez la façon dont elle s’adapte à des tailles et à des résolutions d’écran différentes. Chassez les fautes d’orthographes et les petits bugs qui se cachent çà et là. Optimisez les boutons trop peu visibles ou qui renvoient à des liens morts.

N’hésitez à faire tester votre application par des personnes qui ne sont pas impliquées dans le projet, et qui apporteront un autre regard sur la question. Enfin, rédigez un compte-rendu de recette, en classant les erreurs et dysfonctionnement en plusieurs catégories selon leur ordre de priorité. L’ensemble de ces tests doit ainsi aboutir à une utilisation parfaite de l’application mobile.

Laisser un commentaire