iOS 9 : ce qui a changé côté développeur

iOS 9 : ce qui a changé côté développeur

Le 16 septembre dernier, la nouvelle version du système d’exploitation mobile d’Apple a débarqué sur l’iPhone et l’iPad. Voici quelques nouveautés que les développeurs doivent désormais prendre en compte pour concevoir des applications mobiles pour iOS 9.

La compatibilité avec IPv6 désormais obligatoire

On le sait, les adresses IP vont bientôt commencer à manquer : c’est la raison pour laquelle le nouveau protocole IPv6, qui permet de créer bien plus d’adresses que son prédécesseur IPv4, a été mis au point. Apple oblige aujourd’hui les développeurs à proposer des applications mobiles pleinement compatibles avec ce protocole réseau. Concrètement, cela signifie qu’il ne faut pas coder d’adresses IPv4 en dur, ne pas concevoir d’applications uniquement dédiées à IPv4, et utiliser les fonctions réseau d’Apple.

Des applications mobiles au régime

Les mises à jour de l’OS d’Apple, qui sont passées de près de 5 Go à 1 Go à peine, ne sont pas les seules à s’être allégées : les applications mobiles pour iPhone deviennent elles aussi moins gourmandes grâce à plusieurs éléments. Le premier élément est l’App Slicing qui permet de télécharger depuis l’App Store uniquement les éléments essentiels au fonctionnement d’une application mobile. Les développeurs devront donc désormais classer les éléments de leur application avant la compilation. Ensuite, grâce aux ressources à la demande, il est maintenant possible de laisser une partie des éléments d’une application mobile sur les serveurs d’Apple. Il peut s’agir d’images, de médias ou encore de fichiers de données. Enfin, avec Bitcode, les développeurs téléverseront des versions intermédiaires de leurs applications sur les serveurs. Celles-ci seront compilées à la demande en fonction de la version dont dispose l’utilisateur Apple.ios 9 développeur applications iphone

Un nouveau kit de développement unifié

Toutes les ressources nécessaires au développement d’applications mobiles pour OS X El Capitan, iOS 9 et watchOS 2 sont regroupées dans le nouveau « Apple Developer Program ». Celui-ci coûte 99 dollars par an et permet aux développeurs de distribuer leurs applications dans l’App Store à partir d’une seule interface.

Des applications mobiles uniquement pour les processeurs 64-bit

Avec iOS 9, les développeurs pourront concevoir des applications uniquement destinées aux tablettes et smartphones équipés de processeurs 64-bit, c’est-à-dire les iPhones 5s et modèles plus récents, l’iPad Air et l’iPad mini Retina. Le but ? Limiter les problèmes de développement lors du développement d’applications mobiles et obtenir de meilleures performances, quel que soit l’appareil.

Laisser un commentaire