Créer du contenu adapté aux mobinautes

Créer du contenu adapté aux mobinautes

Smartphones et tablettes ont bouleversé la façon dont nous surfons sur internet : une étude de l’entreprise de marketing comScore a ainsi montré qu’aujourd’hui, la moitié de la consommation de média se fait depuis un mobile. Il est donc nécessaire de repenser le contenu web pour l’adapter à nos nouvelles habitudes.

Un contenu conçu pour les petits écrans

En nous permettant de naviguer sur le web, de faire nos achats, de regarder des vidéos ou d’écouter des podcasts, nos smartphones rivalisent avec nos ordinateurs. Toutefois, la taille de leurs écrans reste limitée, et, comme ils ne possèdent ni claviers, ni souris, ils nous obligent à surfer en mode tactile. Pour créer du contenu pour les mobinautes, il faut commencer par choisir une solution facilement accessible et consultable sur un écran de quelques centimètres carrés à peine : site mobile, applications mobiles pour téléphones et tablettes, ou encore site en responsive design, qui s’adapte à la taille de l’écran. A éviter à tout prix : les liens trop proches et les boutons trop petits, qui compliqueront la navigation. OurApps-v2-300x111

Des textes simples et accrocheurs

De la même manière que l’on dispose de moins de place pour diffuser un contenu sur mobiles, on a moins de temps pour convaincre les mobinautes de rester sur un site, puisque leur capacité d’attention est limitée. Sobriété et simplicité sont donc de mise, avec des textes composés de un à trois paragraphes courts. L’information principale doit être immédiatement annoncée, dans un style percutant. Listes à puce ou numérotés, sous-titres, mots-clés et points importants en gras ou italiques sont autant de moyens de faciliter la compréhension : le mobinaute doit être capable de lire un article en deux minutes à peine.

L’importance du contenu visuel

Comme le cerveau traite bien plus rapidement l’information visuelle que le texte, images, photographies et infographies sont les meilleurs alliés du contenu pour mobiles, à condition qu’ils accompagnent et mettent en valeur le propos. Encore une fois, il faut opter pour la sobriété et éviter à tout prix les images trop grandes ou trop nombreuses. La vidéo est également devenue incontournable, avec plus d’une vidéo sur cinq regardées depuis un smartphone ou une tablette en 2014 selon une étude de la société américaine Ooyala.

Laisser un commentaire