Conception d’application mobile : qu’est-ce que l’Onboarding ?

Conception d’application mobile : qu’est-ce que l’Onboarding ?

Avec la multiplication des applications mobiles et le développement de fonctionnalités de plus en plus évoluées, l’onboarding s’impose comme une étape incontournable de l’expérience utilisateur. Découvrez les bonnes pratiques de ce processus essentiel à la réussite de nombreuses applications.

L’onboarding : pour guider les utilisateurs

La première impression d’une application auprès de l’utilisateur est capitale : si celui-ci ne comprend pas le fonctionnement de l’application ou ne cerne pas immédiatement son intérêt, il y a fort à parier qu’il ne l’ouvrira plus jamais. Une étude réalisée par la société Localytics montre ainsi que 22 % des applications téléchargées ne sont utilisées qu’une seule fois. L’onboarding sert à lutter contre ce problème : il guide et accompagne les utilisateurs dans leur découverte de l’application mobile lorsque ceux-ci l’ouvrent pour la première fois. Conseils, diaporamas et infobulles expliquent à la fois ce qu’une application peut faire, et comment elle peut être utilisée.

onboarding conception application mobile

Quand l’onboarding se fait indispensable

Certains types d’applications se prêtent mieux à l’onboarding que d’autres. On utilisera ainsi ce procédé dans les applications mobiles qui nécessitent la saisie d’informations personnelles pour démarrer, comme les applications de fitness et de santé. Le but est ici de rassurer les utilisateurs et de leur expliquer à quoi leurs données serviront. L’onboarding est également nécessaire dans les applications innovantes, qui font appel à des concepts de navigation originaux et à de nouveaux comportements tactiles. Enfin, on aura également tendance à guider les utilisateurs dans toutes les applications complexes et riches en fonctionnalités, comme les applications B2B.

Les bonnes pratiques de l’onboarding

L’onboarding ne doit en aucun cas être obligatoire, car certains mobinautes préfèrent découvrir les applications par eux-mêmes. Lors de la conception d’applications mobiles, on peut ainsi insérer un bouton « passer » ou « plus tard », et expliquer comment revenir à l’onboarding si nécessaire. Les fonctionnalités doivent être clairement expliquées, de préférence de façon ludique et interactive. Il faut être clair et concis, limiter le contenu pour que l’onboarding ne soit pas trop indigeste, et ne pas décrire les fonctionnalités trop évidentes.

 

Il est également recommandé par ailleurs d’indiquer le nombre d’étapes de l’onboarding, pour que les utilisateurs sachent à quoi s’attendre. Enfin, l’onboarding doit servir à éviter les pages blanches, peu esthétiques et engageantes. Par exemple, si un utilisateur a téléchargé l’application Dropbox mais qu’elle est vide, l’onboarding lui explique ce qui se passera quand il ajoutera un fichier.

Laisser un commentaire