Comment mesurer le retour sur investissement d’une application mobile ?

Comment mesurer le retour sur investissement d’une application mobile ?

Parce que la rentabilité d’un projet est généralement l’un des critères de réussite les plus importants, la mesure du retour sur investissement d’une application mobile est essentielle. Le ROI vous permettra ainsi de mesurer ce que cette dernière vous rapporte réellement, et comment l’améliorer. Cependant, la mesure du retour sur investissement peut être parfois plus complexe que prévu, notamment avec les applications gratuites.

Applications payantes : un calcul simple

En théorie, calculer un ROI pour une application mobile payante n’est pas très compliqué : il suffit de faire la différence entre les revenus générés grâce à l’application et la somme investie. Attention cependant de bien prendre en compte l’ensemble des frais liés à l’application mobile, de son développement aux tests, en passant par le marketing, la publicité ou encore les dépenses liées aux prestataires engagés.

Ainsi, pour identifier le ROI de ce type d’application, il conviendra de considérer le nombre de téléchargements, d’installations ou d’ouvertures en fonction de son prix.

Les applications freemium, un cas à part

Si les applications freemium sont proposées gratuitement, celles-ci peuvent être néanmoins assimilées aux applications payantes. Fonctionnant sur le modèle des achats in-App, elles permettent de pouvoir identifier rapidement les revenus générés directement via l’application et d’en mesurer facilement le retour sur investissement. Il conviendra pour cela d’être capable de repérer quels sont les revenus issus des achats in-App.

Avec les applications mobiles gratuites, les choses se corsent. Leur business model fonctionnant sur un levier différent que le paiement direct, leur rentabilité en devient plus difficile à mesurer. Il convient cependant de différencier les applications avec, et sans publicité.

Application mobile et retour sur investissement

Le cas des applications gratuites avec publicité

Si cette méthode de monétisation peut présenter quelques inconvénients, notamment en terme d’expérience utilisateur, l’intégration de publicités permet de pouvoir identifier facilement la provenance des revenus liés à une application mobile tout en proposant cette dernière gratuitement (un plus également très avantageux pour inciter son téléchargement sur les stores). La mesure du retour sur investissement en sera alors facilitée.

Les applications gratuites sans publicité

Pour ce type d’application, il convient dans un premier temps de bien identifier les objectifs de définis lors de la création de l’application mobile : faire la promotion d’une marque, améliorer le service clientèle, fidéliser les clients, ou encore présenter un nouveau produit. Tous ces indicateurs ont en effet une chose en commun : ils sont difficilement quantifiables.

Identifier les indicateurs et récolter les données

Même si estimer le ROI pour ces applications mobiles gratuites n’est pas évident, la tâche n’est pas impossible. Pour ce faire, il est essentiel de commencer par définir le retour sur investissement attendu et les possibles indicateurs quantifiables correspondants. Par exemple, si le but est de booster les ventes sur un site internet, on peut tenter de voir si la taille du panier moyen augmente, ou si le nombre de clients a augmenté.

On utilisera ainsi des outils de collecte de données consommateurs, ou « analytics », pour connaitre le nombre de visites sur un site, le nombre de téléchargements de l’application ou le temps passé sur une boutique en ligne. En corrélant ces données avec les indicateurs fixés et l’investissement initial de l’application, il sera alors possible d’en mesurer un ROI. Ces précieux outils permettront aussi d’identifier les points forts et les points faibles de votre application, et de la modifier au besoin.

Laisser un commentaire