Comment bien définir sa cible pour son application mobile ?

Comment bien définir sa cible pour son application mobile ?

Dans le cadre de la conception d’une application mobile, l’étude de la stratégie est une étape indispensable pour développer l’application mobile la plus à même de réussir en fonction de votre projet. Parmi elle, la définition de sa cible est une étape à ne pas négliger. En effet, un grand nombre d’éléments constituant une application mobile peuvent varier selon la cible définie au préalable. Il est donc essentiel d’étudier rigoureusement celle-ci.

BtoC, BtoB ou BtoE, prospect ou client

En fonction des objectifs définis de l’application mobile, il s’agit dans un premier temps de déterminer quelle est l’orientation de sa cible.

  • BtoC « grand public »: cette orientation permet d’interagir directement avec sa cible commerciale. L’une des erreurs les plus fréquentes pour une application mobile BtoC est de viser une cible trop large. Il est ainsi recommandé de cibler certains segments de marché plus précis.
  • BtoB « entreprise »: une application BtoB aura comme objectif principal la relation « fournisseur / acheteur » à travers l’univers professionnel.
  • BtoE « métier » : ce type d’orientation permettra d’axer les interactions entre les collaborateurs d’un même métier et visera ainsi des cibles internes.

Une fois l’orientation principale définie, il s’agit de déterminer si l’application mobile doit toucher des clients ou des prospects. En effet, de ce choix dépendra un grand nombre d’éléments présents au sein de l’application, et notamment des fonctionnalités à intégrer. Autrement dit, l’application mobile doit-elle enrichir la relation client ou séduire un nouveau public ?

Par exemple, l’utilisation des notifications Push sera ainsi totalement différente si l’application mobile a pour but d’entretenir la relation avec le mobinaute ou de convertir un prospect vers un achat ou une inscription.

 

Cible application mobile

Définir sa cible pour une stratégie optimale

Ces premiers éléments doivent ainsi permettre de pouvoir élaborer une première approche de sa cible. Il convient alors ensuite d’en dresser un véritable portrait : sexe, âge, CSP, ville, pays, etc. En effet, plus les informations récoltées seront précises, plus la stratégie déployée en sera pertinente et réussie.

De ces informations dépendront ainsi de nombreux éléments stratégiques nécessaires à la création de l’application mobile :

  • Le choix de l’OS : si iOS et Android seront dans la quasi-totalité des cas tous les deux indispensables, l’étude de sa cible révèlera peut être un ordre de priorité utile pour le lancement de l’application mobile ou pour la réalisation d’un Minimum viable product.
  • Le modèle économique : l’âge, la CSP ou même la location géographique pourront permettre d’utiliser le moyen de rentabiliser son application mobile le plus adéquat à sa cible : application gratuite, ou payante, achats in-app, publicité, etc.
  • Le contenu et le design : le profil de la cible pourra également influer sur le contenu utilisé dans son application mobile. La ligne éditoriale, les couleurs, le logo, les fonctionnalités disponibles sont de nombreux éléments à étudier en fonction du profil ciblé.
  • Les usages : la cible est-elle habituée à l’utilisation d’applications mobiles ? Possède-t-elle déjà des applications mobiles similaires ? Comment utilise-t-elle son smartphone ? Autant de questions indispensables à se poser lors de la définition de sa cible.

À travers l’ensemble de ces éléments, l’étude menée doit ainsi permettre de pouvoir définir une cible, indispensable à la conception et à la stratégie de votre application mobile.

Laisser un commentaire