Attribution mobile : pourquoi est-ce un élément clé dans une stratégie marketing mobile ?

Attribution mobile : pourquoi est-ce un élément clé dans une stratégie marketing mobile ?

L’explosion du mobile a rendu les outils d’analyse web obsolètes : aujourd’hui, pour vraiment comprendre le comportement des mobinautes, il faut se tourner vers l’attribution mobile, un élément clé de toute stratégie de marketing mobile.

Pourquoi l’attribution mobile ?

À l’heure où l’on passe plus de temps à surfer sur internet depuis les mobiles que sur ordinateur, la première génération d’outils web analytics révèle ses limites. Ces outils sont absolument incapables de décrire fidèlement le parcours utilisateur, tant il s’est complexifié : aujourd’hui, on ne va plus simplement de site en site.

Entre le web, le web mobile, les applications ou encore les newsletters, les sources de trafic sont nombreuses. Pour accompagner ce changement des habitudes de navigation, il a fallu mettre au point de nouvelles techniques d’analyse qui ont été développées par des startups comme Tune, AppsFlyer, et Adjust.

 

attribution mobile

Les objectifs de l’attribution mobile

L’attribution mobile a comme but premier de connaître l’origine exacte des téléchargements d’une application grâce à un petit logiciel embarqué dans l’application. Pour ce faire, elle ne se base pas sur les cookies, mais sur d’autres identifiants publicitaires, les « Device ID », qui permettent de savoir si un téléchargement est organique ou payant. L’attribution aide également à identifier en temps réel les sources de trafic secondaires et les leviers marketing les plus performants. Comme on sait quels canaux de communication privilégier, on peut établir une stratégie plus efficace pour acquérir et retenir les clients.

Des solutions pour se mettre à l’attribution mobile

L’attribution mobile est facile à mettre en place : il suffit d’intégrer un petit tracker, qui prend la forme de quelques lignes de code, à une application. Les outils d’attribution complètent ensuite les informations récoltées par une foule d’autres données issues des réseaux sociaux, des régies publicitaires et des outils analytics. C’est notamment le cas d’Appsflyer, Kochava, Tune et Ajust, qui font partie des grands noms de l’attribution mobile. Quand on choisit un outil d’attribution, il faut évidemment prendre en compte la fiabilité de ses données, mais aussi le nombre de sources qu’il peut traiter. Tous les outils ne sont par exemple pas capables d’exploiter les données de Facebook, qui peuvent s’avérer extrêmement précieuses.

Laisser un commentaire