Applications mobiles : quelles tendances pour 2017 ?

Applications mobiles : quelles tendances pour 2017 ?

Si l’impact du mobile et l’importance des applications mobiles ne sont désormais plus à prouver, l’année 2016 a permis de mettre en valeur de nouveaux usages propres au mobile.  Si certaines de ces tendances vont de nouveau pouvoir être observées, d’autres plus novatrices peuvent être envisagées pour 2017.

Une croissance continue

2016 a été une année record pour les recettes générées par les ventes d’applications mobiles. Pour 2017, les spécialistes annoncent une croissance encore plus importante ; un rapport Comscore prévoit ainsi quelques 268 milliards de téléchargements, soit plus de 75 milliards de dollars de revenus. Les secteurs phares, cette année, seront les jeux, sans surprise, mais aussi les applications de rencontre et de streaming multimédia. Ces secteurs vont notamment permettre d’augmenter considérablement les dépenses engagées en publicité intégrée.

applications mobiles tendances 2017

L’arrivée du streaming d’applications

En 2017, ce ne sont pas seulement les applications mobiles qui changeront : c’est aussi la façon dont on les utilise. Le streaming d’applications devrait gagner du terrain et bouleverser nos habitudes. Le principe ? Fini le téléchargement, on pourra désormais utiliser une application mobile en streaming, instantanément. Google s’y est déjà mis avec Instant Apps, qui permet de pouvoir profiter des applications Android sans les installer. Le streaming permettra ainsi de libérer plus facilement de l’espace sur les smartphones tout en profitant de toutes les applications souhaitées par l’utilisateur. Celui-ci doit également permettre aux applications mobiles de disposer d’un nouveau mode de diffusion auprès des mobinautes.

La réalité augmentée au sein des applications mobiles

La réalité augmentée, en 2016, a été synonyme de Pokemon Go. Ainsi, pour AppAnnie, le jeu imaginé par la société Niantic continuera à passionner les foules en 2017, mais il fera aussi des émules. Google et Apple planchent évidemment sur le sujet ; le premier est ainsi en train de retravailler sa plateforme Tango, qui vise à donner aux tablettes et smartphones la capacité de visualiser le monde comme un humain, et de permettre, notamment, la géolocalisation sans GPS. Du côté de chez Apple, on reste encore discret sur les projets en cours, mais la société envisage de faire de l’iPhone le support principal de la réalité augmentée. En France, c’est la SNCF qui s’y mettra prochainement, avec une interface de réservation innovante basée sur cette technologie.

Laisser un commentaire