3D Touch : quelles opportunités pour le développement des applications mobiles ?

3D Touch : quelles opportunités pour le développement des applications mobiles ?

Présenté par Apple le 9 septembre dernier à San Fransisco, l’iPhone 6s comporte une belle nouveauté : le 3D Touch. Cette technologie permet à l’écran du smartphone de faire la différence entre plusieurs degrés de pression. Le 3D Touch ouvre des perspectives inédites aux développeurs d’applications mobiles.

Le 3D Touch : quand l’écran de l’iPhone devient encore plus intelligent

Grâce au 3D Touch, l’iPhone 6s est capable de faire la différence entre trois niveaux de pression différents. Cela est rendu possible grâce à des capteurs capacitifs intégrés dans le rétroéclairage de la dalle du téléphone et sensibles à la pression des doigts.

Appuyer plus fort permet donc d’accéder plus rapidement à certaines fonctionnalités, comme un menu contextuel, un aperçu ou un raccourci. Le 3D Touch est ainsi comparable à la fonction clic droit sur ordinateur.

De petites vibrations (des retours haptiques) ont également été ajoutées afin d’indiquer aux utilisateurs que leurs commandes ont bien été prises en compte.

3D Touch iPhone

De nouvelles interactions entre utilisateurs et applications mobiles

En plus de faciliter la navigation, le 3D Touch introduit de nouvelles façons d’interagir avec les applications mobiles accompagnées par l’arrivée de l’iOS 9.

Les applications mobiles d’Apple les ont bien évidemment intégrées : dans l’application Mail, par exemple, il est désormais possible, quand on fait défiler les messages reçus, d’avoir un aperçu d’un message en appuyant plus fort sur celui-ci (le « Peek and Pop »).

Autre exemple : une pression longue sur l’icône de l’application Appareil photo propose plusieurs raccourcis : selfie, vidéo et vidéo en slow motion.

La même action sur l’application Musique permet de rechercher un morceau. Enfin, sur l’application Plans, cela permet d’ouvrir un menu qui propose d’effectuer une recherche, ou de marquer et envoyer sa localisation.

Les applications mobiles se mettent au 3D Touch

Les développeurs qui souhaitent intégrer les nouvelles possibilités offertes par le 3D Touch peuvent notamment intégrer le « Peek and Pop ».

C’est ce qu’a fait Dropbox par exemple : la nouvelle version de l’application de stockage donne le choix aux mobinautes d’afficher l’aperçu d’un fichier en appuyant légèrement dessus, ou bien de l’ouvrir par une pression plus soutenue.

Du point de vue de l’ergonomie notamment, le 3D Touch introduit de nouvelles possibilités de création d’application mobile particulièrement intéressantes pour les éditeurs de jeux, qui peuvent imaginer de nouvelles actions : passer d’une arme à l’autre en appuyant plus fort dans un jeu de tir, ou encore, dans un jeu de voitures, contrôler l’accélération et le freinage en ajustant la pression sur l’écran.

Laisser un commentaire